Informations générales sur la zircone 


Qu’est ce que la zircone ?
  • La zircone (ZrSiO4) est un minéral de la famille des silicates, découvert en 1789 par M. H. Klaproth, un chimiste allemand.
  • Le dioxyde de zirconium (ZrO2) est un composé chimique naturel utilisé en prothèse dentaire depuis 10-15 ans. Sa stabilisation partielle à l’yttrium et son enrichissement à l’aluminium lui confèrent des propriétés optimales, notamment une résistance à la fl exion >*1400 MPa, une dureté Vickers de *1200 HV et un module Weibull de *15,84.
    (*pour la céramique Zirkonzahn « ICE Zirkon Translucide »)


Pour quelles applications l’utilise-t-on ?
  • La zircone étant un matériau non seulement ultra résistant mais aussi 100 % biocompatible, on l’utilise de plus en plus dans le médical (prothèses auditives/des doigts/de la hanche) et dans le dentaire (tenons, couronnes et bridges). On s’en sert également dans l’industrie, depuis plus de 40 ans. Ses biopropriétés, sa couleur blanche et le fait qu’on puisse lui donner la couleur de la dentine, font qu’on peut réaliser avec lui des reconstructions dento ou implantoportées parfaitement biocompatibles, de haute qualité et très esthétiques.


La zircone est-elle radioactive ?
  • Tout est radioactif. Notre corps aussi l’est (6000 Bq). Un kilogramme de zircone fait environ 2.3 Bq (poids d’une couronne: 1 g environ). Une céramo-métallique peut faire jusqu’à 1000 Bq/kg.


Peut-on aussi réaliser des prothèses amovibles avec ce matériau ?
  • Oui, à condition de respecter quelques règles de construction spécifiques à la zircone. Il faut aussi que le prothésiste maîtrise bien la technique de mise en oeuvre.


Dans quels cas un bridge peut-il casser ?
  • Quand de graves négligences sont commises au niveau de la conception de l’armature. Zirkonzahn a mis au point un logiciel de dimensionnement spécialement conçu pour les armatures de bridge. Ce logiciel est gratuit.


Qu’en est-il du vieillissement de la zircone (et de la baisse de résistance qu’il entraîne) par rapport à une restauration céramo-métallique ?
  • Tous les matériaux d’infrastructure vieillissent. La résistance à la flexion des métaux avant vieillissement est de l’ordre de 500 MPa, contre 1400 MPa pour la zircone ICE. Même dans le cas d’une perte de résistance de 30 % pour cause de vieillissement (pourcentage purement théorique, toujours pas validé sur le terrain), la résistance de la zircone serait encore de 980 MPa.


Comparatif zircone/céramo-métal au niveau de l’esthétique
  • Les infrastructures en zircone ICE étant translucides – contrairement aux infrastructures métalliques (opaques) – elles sont garantes d’une esthétique de bien meilleure qualité.


Quelle est la longévité d’une infrastructure zircone (cosmétique compris) par rapport à une couronne céramo-métallique (CCM) ?
  • Si l’infrastructure zircone est de haute précision et bien dimensionnée, on obtient d’aussi bons résultats qu’avec une CCM.

100% zircone Prettau® comparée au métal-céramique – Le test avec le marteau !



Le coût matériaux de la zircone par rapport au céramo-métal ?
  • La zircone coûte à peine plus cher, voire pas plus cher que le céramo-métal.


Peut-on vraiment réaliser des restaurations entièrement en zircone ?
  • Oui. Tout bon prothésiste est en effet en mesure de réaliser – au lieu de restaurations de type classique c’est-à-dire avec infrastructure en métal précieux – des restaurations entièrement en zircone.
  • Pour ce type de travaux Zirkonzahn a conçu la très translucide zircone Prettau®, ainsi qu’une technique bien spécifique pour la colorer dans la teinte de la dent. Ce qui permet de réaliser des restaurations tout zircone très esthétiques.